KOTO

Indie pop-folk

samedi 6 octobre

Derrière KOTO, il y a Raphaël Gouvy, un jeune auteur-compositeur de 30 ans. Son nom d’artiste, il l’a choisi pour ses sonorités japonisantes à la fois sobres et percutantes. Après plusieurs années passées à voyager, il pose ses valises dans le Finistère et se met à composer. Des titres conçus à la façon d’un journal intime de ses rencontres.

Car KOTO est avant tout un songwriter. Le mot n’a pas vraiment d’équivalent en français? Qu’importe, sa culture musicale, résolument anglo-saxonne, s’est nourrie des mélodies de Bob Dylan ou de Nick Drake. Aujourd’hui, réconciliant la folk, le rock et la pop, il s’inscrit dans une famille musicale affranchie des frontières de genre : celle de This is the Kit, de Bon Iver ou de Feist. Un certain goût donc pour les ballades que l’on fredonne en laissant le paysage défiler sous ses yeux.