COUTURE

avec Amandine et Maëlle

vendredi • samedi • dimanche

Moi c’est Amandine, je suis (entre autre) couturière et costumière depuis quelques années maintenant. Après des études dans un domaine assez proche, j’ai continué à me former par la pratique. Je réalise des commandes sur mesures, des pièces sorties de l’imaginaire des gens ou des costumes de spectacles, et aussi de petits accessoires. J’aime agrémenter la couture par d’autres pratiques, notamment le dessin et la réalisation de motifs imprimés sur le textile.
Pour l’occasion, je propose de réaliser des petites pochettes en tissus ainsi que des nœuds papillons, à la machine à coudre !
L’échange de savoir est quelque chose d’important à mon sens. Il permet des rendre les personnes autonome sur des techniques, en l’occurrence sur la couture. Mais cet atelier c’est aussi l’occasion d’utiliser ses mains, apprendre à se faire confiance et ne plus avoir peu de rater. Et tout ça avec le sourire !
 
 —

Je suis Maëlle et je fais de la couture, principalement avec de la Wax venant de Kpalimé.

En 2017, lors d’une visite au Togo, je me sens attirée par les nombreux étals de pagnes aux diverses couleurs et motifs, intriguée par les tailleurs et tailleuses aux coins des rues, émerveillée devant les habits de fête. Dans la maison qui m’accueille, une singer à pédale. Davy Suzy m’explique le fonctionnement et je me retrouve prise d’une nouvelle passion. Ma valise retour se remplie alors de nombreux pagnes.

J’essais d’explorer la couture en autonomie. Je fabrique des petits accessoires : des broches-fleurs, des pochettes, des chouchous… Je crée aussi des vestons pour les grands-es et les petits. Pour moi l’habit est un costume que l’on choisit. J’aime l’idée de pouvoir le fabriquer en y mettant ma petite touche personnelle. Le gris étant trop présent à mon gout, je m’amuse avec les couleurs vives car elles me donnent le sourire.

Sur le marché je propose de vous accompagner à faire des chouchous et des broches-fleurs.

Etant en continuelle exploration dans mes pratiques, j’aime l’idée d’explorer avec les autres. On nous a appris à exécuter des savoirs en nous donnant dès le début toutes les explications. Cette démarche tue pour moi la réflexion et la créativité. J’aime rater parce que quand on rate on cherche pourquoi, on trouve la solution  et la logique évolue. Pour moi la couture c’est aussi un prétexte à la rencontre et à la discussion.

Ce sera mon 1er marché de Léon et je suis très heureuse à l’idée d’accompagner la création de cadeaux. En effet si je veux offrir une fleur en tissu à telle personne, je vais prendre du temps pour la fabriquer et pendant ce temps, je vais penser à elle mettant ainsi dans l’objet un petit bout de moi-même. Ca met de l’humanité dans le plaisir d’offrir.